Pharmacopée n°75

Bonjour à tous et à chacun,
Je suis de tout coeur avec vous. A l’heure où, plus que jamais, la solidarité peut sauver des vies, il faut ensemble nous protéger contre le virus en appliquant à la lettre les mesures barrières. Tenons-nous aussi éloignés de la peur, de l’agressivité et de toute violence. N’oublions surtout pas les plus défavorisés, celles et ceux qui trinquent encore plus lors des crises. N’hésitons pas à donner des coups de main aux personnes seules, à concurrencer la Poste et Amazon pour apporter un soutien, de l’écoute, un coup de téléphone… Inaugurons un art de vivre solidaire, loin de l’individualisme, dans une proximité de coeur et d’actes et une distance prophylaxique !

5 Comments on “Pharmacopée n°75”

  1. En cette période de confinement je relis les notes prises au cours de mes lectures depuis 40 ans et je voudrais partager cette phrase d’Anne Suyin :
    « le seul voyage qui compte est celui que l’on fait, sans bouger, à l’intérieur de soi-même »

    prenez soin de vous pour pouvoir prendre soin de vos proches

    MCC

  2. Une jolie pensée printanière pour vous et votre famille Alexandre! Je vous embrasse chaleureusement, Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *