Pharmacopée n°47

Bonjour à toutes et à tous. Je vous souhaite un excellent été ! Je voulais tout d’abord vous remercier pour votre fidélité qui me va droit au coeur. Et pour vos bons mots, votre présence sur ce site, vos commentaires qui me touchent énormément. Je serai un peu moins présent sur le site ces deux prochains mois car je prépare mon grand voyage en Corée du Sud.

Hier, je me suis baladé avec un ami. Je retiens quelques outils, toujours les mêmes : apprendre à ralentir, s’exiler un peu du mental qui juge tout et ne pas avoir peur des moments de légèreté et de bonheur, car il y a peut-être en nous une peur des moments sans difficulté, une illusion qui nous laisse croire que si on souffre, on sera préparé le jour venu à l’heure de l’épreuve.

Ces quelques mots pour vous souhaiter un bel été et vous dire que je vous retrouverai, avec grand plaisir, dès la fin août … et depuis la Corée !

A bientôt,

Alexandre Jollien

27 Comments on “Pharmacopée n°47”

  1. Bonjour Alexandre,
    Bonjour à tous et à toutes,

    Je vous souhaite à mon tour un bel été, et de belles méditations en Corée du Sud.

    Que Dieu soit avec vous et toute votre petite famille. Carpe diem.

    Le chemin s’illumine de lui-même à la conscience, et celui qui peut l’apprécier, l’apprécie. Celui qui ne peut pas, ne peut pas. Ce n’est pas grave. L’important est le chemin. Accepter le présentement là en soi, en l’autre. Sourire à l’impossible et s’aimer et aimer quand même. Plus facile à dire qu’à faire. Parfois effectivement … impossible. Pas grave. A l’impossible le sourire rend grâce, sourire à nouveau et laisser le rayon de l’amour par ce sourire entrer dans sa vie.
    Amenuiser ainsi petit à petit, le jugement qui nait … ou le mental qui se met en action, amenuiser aussi la répétition en soit. L’espace d’un sourire là où on ne l’attend pas, et voici l’espace au présent. L’espace pour autre chose que le mental ou la répétition …. Youpi ! le plus dur est fait … reste à habiter totalement ce sourire et vous avez gagné votre voyage vers l’espace et vers vous même. Je conçois, l’opération est à répéter et répéter car les habitudes sont ancrées mais ça fonctionne plutôt bien. Je vous l’assure.

    Beau voyage à vous vers la Corée, je vous retrouverais avec grand plaisir à la fin août.

    Merci vraiment pour votre grande générosité de cœur et de partage. Bon vent à vous. Que vos méditations soient inspirantes et génératrices de mieux être pour vous, et d’un chemin de vie glorieux.

    Bel été à tous et à toutes. Profitez de votre bonheur en toute simplicité …

    Cordialement,

    Eliane

  2. Bonjour Alexandre,
    Je viens à mon tour vous souhaiter un beau séjour en Corée et vous remercier d’avoir une pensée pour nous tous malgré ces préparatifs…ce ne doit pas être simple!

    e pas avoir peur des moments de légèreté et de bonheur,…c’est quelque chose qui me plait bien et que je ne mets pas toujours en pratique…certainement en partie pour la peur que vous énoncez!
    A bientôt
    Amicalement,
    Josiane

  3. Bonjour Alexandre!
    Permets moi de te tutoyer
    Grace à l’éloge de la faiblesse je ME SENS PROCHE DE TOI AU POINT DE POUVOIR TE TUTOYER…. avec du respect
    Grâce à ton livre je découvre l’envers du décors de ma profession
    tous les jours j’accompagne mes patients de tous les âges ..je suis infirmière libérale et c’est une patiente qui m’a offert ton chef d’oeuvre .Par tes interviews sur youtube j’ai découvert que tu étais adepte de la méditation ,pratique vers laquelle je tends surtout la pleine conscience
    bon vent à toi

  4. Bonjour à vous,

    Il y a un proverbe zen quej’aime assez et qui dit L’ombre du bambou balaye la terre, Sans jamais soulever la poussière. Un rayon de lune plonge dans la mare, Sans jamais troubler la surface. Je prends plaisir à vous lire et vous souhaite de belles rencontres. Avec toute ma gratitude pour les bons moments passés à vous lire. Irène

  5. Bonjour à toutes et tous,
    Merci de vos souhaits Alexandre et de cette nouvelle pharmacopée.
    Souvent vos pharmacopées m’éclairent à un moment ou le mental m’entraîne dans des ruminations stériles.
    La méditation m’apporte également beaucoup

    C’est avec un plaisir renouvelé que je prends rendez vous fin Août pour prendre de vos nouvelles, cette fois à l’autre bout du monde…
    Bon voyage Alexandre entouré de vos proches.

    Bonne continuation à toutes et tous et que cet été nous apporte des moments de joie…

    A bientôt !

  6. Bonjour,

    Il faut profiter des grâces de la vie, un ami disais que « tout est grâce ». Voilà un petit témoignage personnel. Il y a quelque jours, la nuit, il faisait très chaud, je me suis levé pour aller aux toilettes. En revenant au lit j’ai trouvée ma chatte endormie en boule sur sa chaise et j’ai décidé de l’embêter … du coup je l’ai réveillée, secouée (délicatement quand même) en lui disant des choses d’une voix nasillarde (elle adore çà) et je l’ai emmenée dans le lit. Quand je fais çà d’habitude c’est un jeu et sans utiliser ses griffes, elle se débat de toutes ses forces. De mon côté je dois la maintenir captive (la vilaine). Après tout un moment de lutte intense, elle réussi à se dégager et bondir hors du lit ! eh eh, elle était libre !
    J’étais repartis pour m’endormir tranquillement quand, après quelques instants, elle revint toute ronronnante dans le lit pour un câlin! Elle s’installa ainsi sur moi en frottant affectueusement son museau. Puis après une minute ou deux elle est repartie dormir sur sa chaise.
    C’est drôle parce que je n’ai jamais vu un animal de mauvais humeur car réveillé en pleine nuit … Quelle grâce en tout cas que la chatte qui revient faire un câlin. C’est un tout petit rien de rien du tout, mais en même temps, dans ces tout petits riens se trouve un bonheur immense, une aspiration que chaque être vivant dans la nature, à sa mesure, semble receler et qui fait que tout est grâce …

    A tous je souhaites un bel été.

  7. Très bon été Alexandre à vous et votre famille !
    Bon préparatifs pour la Corée, séjours qui sera très riche et dont nous récolterons les bienfaits dans un de vos ouvrages ou des commentaires sur votre site
    Chacune de vos réflexions est d’une justesse percutante et celle sur le bonheur est une constatation que j’ai récemment vérifié dans mon quotidien…
    Merci pour tout
    Encore tout plein de bonnes choses
    Sandrine

  8. Bonjour à tous, Bonjour Alexandre,
    J’ai reçu en cadeau d’anniversaire le petit traité de l’abandon. Quel merveilleux cadeau, ‘en savoure la lecture et l’écoute. Pour traverser le quotidien rien de tel que s’offrir un petit passage de mon choix je pioche une pharmacopée qui m’aide, me relève ou m’apaise et me met en joie. Merci! e n’ai rien de mieux à vous dire. Bel été à vous aussi et bon voyage en Corée du Sud

  9. Bonjour Alexandre,

    Combien va vous paraître dérisoire ce petit mot, ajouté à tant d’autres!
    Je tenais cependant à vous remercier de m’avoir permis de mettre des mots sur ce que je crois être ma quête (…et qui n’est pas ma quête!). Et aussi de m’avoir ouvert les yeux: il y a quelques jours encore (c’était juste avant d’avoir commencé votre livre), j’écrivais à n ami que je ravaillais dur sur le lâcher-prise…J’espère que cela vous fera sourire!

    Merci, merci.

    Dominique

  10. Alexandre,
    Vous êtes un être d’un humanisme, d’un altruisme et d’une intelligence rare. Merci d’exister…

  11. Bonjour Alexandre,
    Oui la joie fait peur aussi, paradoxe de la joie : elle peut être plus provocante que la souffrance c’est peut être pour cela que Jésus proclame « n’ayez pas peur  » toujours lors d’évènements heureux (pêche miraculeuse…) La grande Joie oblige le petit moi à lacher prise et cela on n’aime pas parceque d’un seul coup les choses échappent à notre maîtrise. Mais pas de chemin de la Joie sans passer par l’épreuve et alors reste la joie imprenable ( cf Etty Hillesum). A bientôt cher Alexandre

  12. Bonjour Alexandre,

    Envie de partager cela avec vous, Alexandre, en cadeau de tout le bien que vous nous donnez à partager.

    La Paix, havre de vie
    S’offre à moi
    Tel un présent divin.
    Vague et océan dansent l’Un.
    Source de vie,
    Joyau infini,
    En elle, mes pieds se plantent,
    Mon regard s’ancre,
    S’élève mon âme.
    Un chant d’Amour,
    Indicible,
    Surgit :
    La vie s’entend ….
    Joyeuse et infinie.
    La Paix, havre de vie
    S’offre à moi,
    Silencieusement.
    Je la partage avec joie,
    Divinement.

    Que cette belle vague d’énergie de paix arrive jusqu’à vous … comme la vague et l’océan ne font qu’Un, à l’autre bout du monde, vous êtes ici chez vous. Belle Paix. Belle installation paisible en Corée.

    Bien à vous,

    Eliane

  13. Bonjour Alexandre et bel été à vous aussi…

    Je rentre à peine de Grèce et mes « compagnons » matinaux de vacances étaient :
    Le petit traité de l’abandon et La construction de soi !
    Il fut merveilleux pour moi de me lever les matins à 6h30 en bord de mer, pour être présente au levé du soleil dès son point de mire juste au dessus du Péloponnèse, avec une température très agréable de …25°C et surtout , en guise de « petit déjeuner pour mon être tout entier, l’un de vos deux magnifiques ouvrages…
    Une heure de » philosophie méditante » dans le calme, qui me faisait tant de bien…
    Aujourd’hui de retour de voyage, j’ai retrouvé un sentiment de calme incroyable et une force inouïe dans mon coeur profond…
    Autant dire que j’ai hâte de vous lire encore ici et surtout, de découvrir vos autres publications…
    Merci à vous d’être vous…
    Très bon voyage « près du soleil levant… »
    Cordialement, Isabelle

  14. Bonsoir Alexandre

    ce n’est pas compliqué qu’est ce que je peux faire ici et maintenant la détermination c’est la persévérancene pas surajouterque la détente advienne moi merci de m’avoir permis de rencontrer ces précieux amis et bien d’autres encore. DIEU a fait de toi un témoin de Sa Gloire qu ‘Il te garde et te porte tous les jours de ton Existence . Paix et Joie pour ta Famille.

  15. Bonjour Mr Jollien,
    Je vous souhaite un merveilleux séjour en Corée. La sérénité et la joie vous accompagnerons, j’en suis persuadée. Amicalement.

  16. Bonjour Alexandre, Bonjour à tous et à toutes.
    Que la vie est belle ! Même si elle nous paraît souvent difficile à comprendre …
    Quelle belle énergie se dégage entre tout cet amour et cette joie que Alexandre peut nous transmettre et tous vos messages que je viens de lire.
    Il s’agit d’un échange auquel je suis ravie de participer. Ca fait du bien !
    J’adresse un immense Merci à Alexandre et je vous souhaite à tous de vivre très agréablement votre chemin…

  17. Bonjour Alexandre,

    J’ai eu la chance de découvrir plusieurs de vos livres grâce à un psychologue qui est aussi philosophe. Les lire, les relire, cela me fait du bien.
    Dans l’un de vos ouvrages, vous écrivez : « Philosopher, c’est s’arracher du destin pour poser des actes libres et aller vers la joie ».
    Ces mots m’ont éclairée. Peu à peu, j’apprends la liberté, je me libère de certains liens, certaines entraves dans lesquelles je m’emprisonnais moi-même inconsciemment.
    Je privilégie d’autres formes de liens, les liens amicaux, l’amour des autres, les liens sociaux.
    Je m’aperçois que le bonheur qui me semblait si lointain, voire, inaccessible, était déjà en moi.
    Bien-sûr, j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir et cela me réjouit.
    Alors, merci à vous de contribuer à cela !
    Je souhaite que votre séjour en Corée vous permette de faire de belles rencontres. Je pense que vous aurez l’occasion de les évoquer bientôt.
    Merci encore !

  18. Bonjour,
    C’est la 1ère fois que j’écris à un auteur mais je ressens le besoin d’exprimer ma joie de vous avoir écouté sur ce CD-livre.
    Vous êtes un bel homme, Monsieur JOLLIEN. Je suis votre parcours depuis des années et vous m’accompagnez dans mes interrogations, doutes et joie !
    Pour tout cela, merci.
    Je vous souhaite une belle vie

  19. Bonjour Alexandre,
    J’ai eu le grand plaisir de vous rencontrer au travers des différents entretiens/vidéos. Votre simplicité, votre humilité se mêlent à la finesse de votre intelligence et de votre clarté d’esprit !! C’est toujours un vrai régal bienfaisant … J’organise (j’essaie), au printemps prochain, un évènement sur un week-end que j’aimerai appeler « Spiritualité et méditation ». J’ai tout de suite pensé à une intervention de votre part, pour le temps d’une conférence « classique » d’environ 45 mn. Cet évènement se situerait en Ile de France, à Yerres 91330. Pour votre information, j’espère inviter 2 autres personnes pour une conférence sur le thème « Science et Spiritualité ».
    C’est la première fois de ma vie que je me lance dans ce type d’action, alors merci de me pardonner si la procédure n’est pas très conforme … Evidemment, je me tiens à votre entière disposition pour vous donner de bien plus amples informations sur ce W.E.
    Je vous remercie de votre réponse.
    Avec mon profond respect

  20. C’EST Un ami , compagnon de peinture qui m’ a parlé de vous à travers votre livre  » L’éloge de la faiblesse  » que je n’ ai pas encore lu …
    Il m’ a dit tout le bienfait que cette lecture lui a apporté. !
    Il vit en fauteuil roulant et est habité par une telle rage de vivre que je salue fortement !

  21. à bientôt, au plaisir de vous lire.
    Je vous souhaite un beau voyage – là – bas – au plus près de la connaissance de vous-même.
    Amitié.
    Sylvie

  22. Cher Alexandre

    J’ai vécu une période douloureuse à laquelle je suis parvenue à trouver un sens. En vous écoutant parler des handicaps, j’ai juste envie d’ajouter que pour les peines, les soucis, il en va de même. Le regard d’autrui juge, dommage! Peu importe si la peine semble noble ou pas, si des larmes coulent, il y a chagrin qui appelle compassion.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *