Pharmacopée n°42

A l’heure où s’apprêtent à sonner les cloches de Pâques, j’aime à me rappeler le profond message de cette fête chrétienne : les tombeaux, les blessures, les plaies ouvertes peuvent devenir des lieux de résurrection. La résurrection se vit au quotidien.  A chaque instant, je meurs à ce que j’ai été pour advenir pleinement à qui je suis dans les profondeurs. Aussi, suis-je invité, à la veille de cette immense fête, à jeter sur ma vie un regard lumineux qui sait extraire de tout, la joie. Le tombeau vide est aussi une invitation à se dépouiller de tout ce qui embarrasse. Et cela commence peut-être sur le plan matériel. Tant d’objets m’entourent et m’aliènent plus qu’ils ne me libèrent. Depuis que je sais que je pars en Corée, l’exercice est devenu une joie, donner, beaucoup donner. Et la déchèterie que je visite une fois par semaine me rappelle une vérité peut-être évangélique : presque tout peut se recycler. Même les blessures les plus scabreuses peuvent devenir des sources vives. Tout cela me ramène au centre, au fond du fond, à l’essentiel. Et de ce centre, je peux aimer comme dit notre nouveau Pape, tout ce qui se trouve à la « périphérie de mon coeur » et que j’oublie trop facilement.

Bonne Pâques à tous, dans la joie et la simplicité qui cohabitent tranquillement dans un coeur pur.

86 Comments on “Pharmacopée n°42”

  1. Bonjour Alexandre,

    Quel magnifique message vous nous transmettez là! Merci beaucoup pour ces paroles pleines de sagesse et d’intelligence.

    Je vous admire justement pour l’acuité, la justesse et l’intelligence de votre regard et de votre réflexion sur notre monde.
    Du fond du coeur, merci et très bonne fête de Pâques à vous.

  2. C’est bien pourquoi au moment de Pâques on parle de nettoyage de printemps dans sa maison.
    C’est l’occasion de s’allèger de se débarrasser de poids inutiles Dans notre corps nos cellules ne cessent de mourir et se naître à chaque instant pour nous permettre de vivre, comme tu le dis si bien. Je ne suis pas chrétien mais je partage cette joie Bonnes Pâques Alexandre ainsi qu’à tes proches.

  3. en tant qu’athée d’education chrétienne j’apprécie beaucoup votre façon d’aborder les fêtes de Pâques. C est vrai que lorsque l’on fait le tri dans ses affaires on se sent mieux , plus léger et plus libre, je vais commencer par trier mes livres pour faire de la place pour les nouveaux.
    Cet après midi je penserais à vous car j’anime une discussion autour de votre livre: l’eloge de la fiablesse.
    bonnes fêtes de Pâques
    flore

  4. Vous lire me fait pleurer. Ces larmes emportent avec elles toute cette tristesse, ce raz le bol d’une infirmière de nuit au bord de l’implosion. Je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas. Toute l’année j’entends  »quel beau métier vous faites…. » Si seulement les gens savaient…
    Et un jour, vous êtes apparu sur mon écran de télé et je vous ai écouté. Vous êtes ma dose quotidienne d’optimisme, et ça ma fait avancer sur mon chemin de vie.
    Prescription sans modération.

    1. Bonjour Myriam
      J’étais ,jusque il y a quelques mois,moi aussi infirmière dans un service de psychiatrie prenant en charge des patients lors d’un épisode suicidaire.Maintenant à la retraite,je me demande qui était le plus aidant l’un envers l’autre; je pense que tous les petits moments que je pouvais leur accorder me renvoyaient une dose de satisfaction personnelle qui rendait ma journée plus heureuse, et ce malgré la frustration de n’avoir pas pu être plus disponible, effectifs réduits obligent…
      Donner de soi même rend heureux .Je donne moins,il va falloir que j’y remédie…
      Bon courage à toi.

  5. Bonjour, les fêtes de pâques vues sous cet angle est très intéressant, je vais y penser beaucoup les jours prochains merci beaucoup

    1. J’ai attendu comme toutes les semaine cette « parenthèse inattendue » sans savoir quels seront les invités et comme d’habitude je n’ai pas été déçue. Alexandre que je connaissais très peu, ma bouleversé par la simplicité de ses réflexions et l’évidence qu’il donne à ses
      réponses.
      J’espère que nous aurons été nombreux sous le charme de SA vérité et de sa sagesse?!
      SOURIRE

      1. votre  » parenthèse » attendue a été un pur moment de bonheur. je vous lis avec joie et je vous dis merci car vous exprimez avec talent ce que je ressens profondément
        maman de Benoit porteur d’une trisomie

      2. Bonjour,
        Je suis devant la redif de la parenthèse et je découvre cet homme inconnu jusqu’a lors pour moi.
        Je suis extremement touchée de sa simplicitée et de son regard sur notre vie et la manière de la vivre.
        Je pense me lancée dans la découverte de ses écrit.
        J’ai hâte……..;

      3. J’aime cette émission et découvrir ces personnalités d’une façon différente. J’ai découvert Alexandre Jollien ! Comme une explosion de bonheur ! Voilà j’ai envi de le lire de continuer par ces lectures à ouvrir mon coeur et mon esprit. merci.

  6. Merci pour cette pharmacopée.
    Je vous souhaite également une joyeuse fête de Pâques entouré de vos proches.
    J’espère que nous aurons de vos nouvelles lors de ce séjour prolongé en Corée

  7. Bonjour Alexandre,
    Atteint d’une dégénérescence de la moëlle épinière, je m’occupe des des compagnons atteints de maladie rare en Franche-Comté.
    Pour moi je pratique le Qi Gong et le zazen depuis peu, et cela m’aide beaucoup.
    Chaque matin la lecture de quelques lignes du Philosophe nu me met en grande forme.
    Poursuivons, Alexandre, nos itinéraires !
    Merci à toi.
    Phil

  8. merci pour ce belle bouffée d air frais du miroir de Pâques et change agreablement des homélies paraphraséees! merci et un petit mot de soutient à Myriam. si tu es au bord du born out va à l ‘air frais, j’ ensais qqchose!

  9. Comme toi man j’aimerai pouvoir philosopher à souhait, et apprécier ce que j’ai avant de vouloir ce que je n’ai pas, mon cheminement sera encore long avant d’apercevoir la lumière…mais j’ai bon espoir et je m’en vais lire les accords Toltèque pour une mise en bouche. J’ai sur ma table de chevet l’éloge de la faiblesse, c’est cool, tu as de l’humour ce qui ne gâche rien ! A plus

  10. Bonjour Alexandre, je vous découvre devant la parenthèse inattendue. Quelle finesse d’esprit et leçon de vie pour beaucoup.Je fais un métier qui m’amène à relativiser chaque jour et profiter chaque seconde de la vie, de la famille et des amis.A bientôt en attendant de lire vos livres.

  11. que du bonheur de vous voir de vous entendre ce soir, quelle leçon de vie !!!!! j’ai les larmes aux yeux !!!! de bonheur !! une grande bouffée de bien être tout simplement MERCI

  12. Bonjour à tous, je suis en train de regarder « La parenthèse inattendue »…
    Un simple MERCI, un tel regard sur la vie ne peux que nous donner l’envie d’avancer plus fort…

  13. Je viens d’éteindre la télévision avec un certain regret : vous étiez présent, je vous ai écouté avec une grande attention et trouvé les paroles apaisantes que j’aurais dû apporter à un ami en détresse.
    Merci.
    Je lui ai communiqué votre « Pharmacopée n°42 » .. Source bénie pour soigner des blessures d’enfants qui peuvent hanter la mémoire de l’adulte que nous sommes devenus.
    Mille mercis Alexandre !

  14. je viens de vous découvrir pour la première fois ce soir…dans la parenthèse inattendue.la méditation semble etre le mot aux maux.je vais vraiment me preter à cette expérience,car infirmière moi aussi ,il est necessaire de savoir qui l’on est et qui l’on veut etre au plus profond de soi pour prendre soin au mieux des autres.alors merci pour votre travail et surtout votre spiritualité ,car le monde à besoin de vous pour ouvrir son regard sur la différence quelle qu’elle soit.bonne route à vous.

  15. je ne vous connaissais pas et je vous ai découvert hier soir dans la parenthèse inattendue. J’ai été extrêmement touchée et troublée par votre magnifique intelligence et surtout votre humanité. Du coup j’ai commandé 3 de vos livres que je vais lire avec attention et je suis sûre qu’ensuite je serai meilleure : en tout cas je m’y efforcerais : (il serait temps, j’ai 73 ans !!) Merci à vous. Je vous embrasse.

  16. Bonjour Alexandre , il y a un mot qui prend tout son sens quand je t’écoute ou te lis c’est « futilité » , hô pas que tes dires soient futiles loin de la , mais que Tant de choses le deviennent . Merci Monsieur

  17. merci
    je vous ai découvert hier soir via la télé et vos paroles, votre joie ont réussi à me rendre heureuse!
    Caroline

  18. Bonjour,

    Je vous ai découvert hier soir dans l’émission la paretnhèse inattendue. Merci pour votre optimisme.

  19. quelle découverte hier soir… je ne te connaissais pas du tout et j’ai été scotchée par ta joie de vivre et surtout par ta volonté de la partager ! quelle belle leçon de vie ! cette parenthèse vraiment inattendue restera gravée dans ma mémoire , et même si je vais essayer de laisser passer les nuages ( superbe image ! ) , je vais tout de suite me procurer tes livres que j’ai hâte de croquer , pour ne pas dire dévorer car de si beaux moments sont précieux et doivent se déguster !
    merci à toi de tout coeur et bonne route !
    et merci à Fred qui m’ a permis de te découvrir , c’est aussi une belle personne ! bon vent à ses émissions !

    1. la soirée fût trop courte je ne connaissais pas Alexandre je vais vite y remédier en lisant ses livres quel bonheur

  20. merci, j’ai apprécié hier soir dans l’émission de Frédéric Lopez d’avoir veillé si tard pour entendre de tels propos d’amour de la vie et une spiritualité si profonde et en même temps si naturelle. Merci encore pour cette belle leçon de vie et de détachement.

  21. Bonjour ALexandre, je ne vous connaissais pas encore et je suis tombée par hasard (en est-ce vraiment un?) sur la parenthèse inattendue hier soir, émission dont j ‘apprécie le ton. Je vous ai découvert, un peu interloquée au début, mais immédiatement envahie par l impression que vous vous adressiez à moi, à mon fort intérieur, à ma blessure. J’ai hate de vous lire. Merci

  22. Je ne savais rien de vous, Je vous ai découvert à la parenthèse inattendue ! J’ai zappé sur cette émission et je vous ai vu dans le fauteuil au grenier en train d’écouter les autres. Je vous ai trouvé un visage d’ange et quand je vous ai entendu parlé j’ai été subjuguée ! Je veux tout lire de vous … BRAVO et MERCI !

  23. Je vous ai découvert dans la parenthèse inattendue et vous avez versé de la joie dans mon coeur ! Vous êtes la réponse de l’univers à une question essentielle pour moi : comment accepter (et aimer) qui je suis ? Je vais lire vos livres et suis sûre d’y trouver de la chaleur et des mots qui guérissent. Merci infiniment à vous d’être là. Bon voyage en Corée !
    Marie

  24. Bonjour,

    Je reçois avec une grande joie votre bon message. L’émission de la Parenthèse Inattendue m’a permis de faire de belles rencontres dont une magnifique, celle avec Frédéric Lopez qui est une grande âme et une personne généreuse. Puis, aujourd’hui, je reçois votre message. Le courrier abonde. Parfois, la vie n’est pas facile et vos mots me touchent et me donnent un nouvel élan pour témoigner que la vie est en ordre, que tout est à sa place et que la joie demeure toujours possible au fond du fond.

    Je ne puis malheureusement vous écrire plus longuement. Mais recevez simplement ce petit mot en guise de mon affection et de mon infinie gratitude. Tous mes voeux vous accompagnent.

    Merci à tous.

    Merci encore.

    Alexandre Jollien

  25. Je viens de vous découvrir en regardant la parenthèse inattendue ! C’est comme si vous étiez là au bon moment pour moi. Un ange sur ma route qui me r-appel. De philosophie bouddhiste, Je travaille sur moi depuis 6 ans maintenant dans le lâcher prise, l’instant présent … Il y a des hauts, des bas …. je suis dans une période où je me dépouille de tout, la déchetterie est mon quotidien en ce moment moi aussi.
    Pas d’outils pour mon futur, rien … je ne sais pas où je vais, plus de travail, plus de toit mais ce sentiment puissant de Liberté qui m’envahit.
    Mon âme et mon cœur savent que je suis dans l’essence ciel. Vos paroles ont apaisé mon mental qui flip de l’inconnu.
    Merci Merci du fond de mon coeur.
    Que la Paix soiT sur vous et votre famille.

  26. Je me dois de rajouter à mon texte plus haut.
    Merci de mon âme et de mon coeur, Alexandre belle âme de Lumière.

  27. je suis si heureuse d avoir fait ta connaissance ( hier soir dans la parenthese inattendue ) je ne voulais pas te quitter. tu est un etre si spirituel . comme on le c est ,la vie n ai pas un long fleuve tranquille .mais maintenant je vais te lire .et faire ta conaissance et merci d exister ,tu est si rare et si precieux quel bonheur de te connaitre je te souhaite le meilleur a bientot te lire mon ami . jacqueline

  28. Et bien à la lecture des nombreux messages se trouvant ici, je me rend compte que j’ai loupé une émission de télé qui en vallait la peine 🙁 drôle, car hier on m’a offert votre livre, et pendant que vous passiez à la télévision, j’ai lu votre dernier livre! Voilà pourquoi je me retrouve à vous écrire ici aujourd’hui. Je dois remercier la personne qui m’a conseillé cette lecture que ma foi j’ai trouvé extraordinaire. Merci pour toute cette justesse, cette légèreté et ce bien-être! BRAVO

  29. Comme beaucoup, je vous ai découvert hier soir, dans la parenthèse inattendue…
    Votre simplicité, votre éveil intérieur et votre sincérité a illuminé vos propos quand les autres semblaient englués dans leurs conventions sociales… On ne peut pas leur en vouloir, ils ont travaillé dur pour arriver là. Et face à vous, Patrick Timsit et Véronique Genest ont provoqué chez moi un sentiment de pitié… Ils avaient l’air si handicapés, enfermés dans leurs individualités, et vous si libre! Vous êtes un grand Homme, Alexandre, et d’une sagesse rare…

    Merci de nous rappeler si simplement et humblement l’essentiel. Vous méritez largement la gratitude que nous vous exprimons.

  30. Je n’apprends rien dans vos livres je les aime parce qu’ils expriment très exactement avec les mots que j’aurais souhaité trouver moi-même si j’avais eu votre talent, tout ce que je ressens, tout ce que j’essaie de dire aux gens qui m’entourent. Cette chance qui nous est offerte chaque jour de vivre joyeusement. Si seulement ils pouvaient vous lire et vous comprendre… mais ne faut il pas déjà vous avoir compris pour désirer vous lire???…

  31. Merci à Frédéric Lopez et à son émission, la parenthèse inattendue qui nous permet chaque semaine de découvrir la vie de personnalités. Hier soir était la soirée de la meilleure émission à mon goût où j’ai pu vous découvrir… Alexandre, vous êtes un rayon de soleil dans notre société ou la grisaille règne et vous êtes un exemple à suivre.
    Merci de votre optimiste et de vos ouvrages qui nous permettent de capter un peu de votre volonté et votre force.
    Je vous souhaite de belles découvertes en Corée, et avant cela bon courage pour les nombreux voyages vers la déchetterie ! 😉

  32. Bjr
    Parenthèse inattendue m’a offert particulièrement hier soir une belle surprise ; vous découvrir, avec votre charmant accent du Valais suisse ! Et je me suis sentie moins isolée…….
    Merci de parler simplement de la méditation, de la Vie, de l’Amour, de nos responsabilités d’êtres vivants, de l’importance d’être authentiques. L’authenticité est juste, mais comme j’aimerais que nous soyons plus nombreux !
    En attendant, méditation, ouverture de cœur et aussi ménage car comme vous je pars pour quelques années en Asie, mais au Vietnam. Même si tout est déjà en nous, c’est bon de voir l’ailleurs, et de nous voir d’ailleurs !
    Belle vie en Corée pour vous et les vôtres et maintenant que je sais que vous existez, je reviendrais me promener sur vos lignes !
    Belle journée à tous.

  33. Je vous ai découvert hier soir, dans la Parenthèse inattendue, je suis touchée par votre histoire, par la leçon de vie donnée, par les messages délivrés. Merci de me permettre de continuer à croire que le fait de toucher la main de quelqu’un a un sens, de me permettre de penser que je ne me fourvoie pas en pensant qu’il n’y a pas de différences à cultiver, il n’y a que des singularités à respecter …
    du fond du coeur (dans ce que cette expression a de plus vrai), merci !

  34. Merci Alexandre…quand les actes valent tous les discours…je cesse de parler…je regarde…j’apprends à accepter ce que je ne peux changer…dans la douleur…encore
    d’un coeur de maman bien éprouvé.

    Cordialement

    Bernadette

  35. Bonjour,
    Je ne vous connaissais pas, je vous ai découvert dans la parenthèse inattendue. J’ai été particulièrement attiré par votre discours, inattendue cette parenthèse que je ne peux fermer, votre grande générosité est bouleversante, quelle magnifique leçon d’humanité. Toutes ces réponses dont beaucoup de personnes n’entendent plus où même, ne comprennent plus le sens, sont pourtant importantes pour le fondement de la vie. Gardons la capacité de s’émerveiller devant des choses simples, c’est comme pour les nuages….

  36. je vous ai découvert hier dans « parenthèse innatendue » et j’en suis ravie ! vous m’avez donné une belle leçon de vie et j’ai hâte de lire vos livres. Soyez heureux !

  37. Je ne vous connaissais pas, je vous ai découvert en regardant la parenthèse inattendue. Vous avez l’intelligence et la lumière qui est en vous, vous rend très beau.
    Vous m’avez apaisé malgré les larmes et pour la première fois depuis très longtemps, j’ai pu dormir sans me réveiller toutes les heures. J’ai hâte de vous lire. Merci

  38. J’ai visionné l’émission Parenthèse, UN GRAND MERCI A VOUS, pour ce Beau Chemin de la Philosophie de la Vie. Je continue positivement sur mon chemin intérieur, et je peux penser et dire à ce jour que je me pardonne de ne pas pouvoir pardonner le départ de mon passé. Affectueusement, Evi.

  39. Moi aussi je vous ai découvert hier soir…Et ce matin, j’ai parlé de vous a mes enfants, surtout ma fille qui ne va pas très bien moralement, je lui ai conseillé de vous lire… Merci pour ces moments merveilleux qui m’ont fait du bien !

  40. Merci Alexandre. Je ne te connaissais pas et grâce moi aussi à la Parenthèse Inattendue, je suis tombé sous le charme de tes propos. Je me suis empressée de commander 3 de tes ouvrages et vivement le prochain week-end pour m’y plonger ! Encore MERCI pour tes paroles de paix et d’amour.

  41. Que dire de plus…. Je pense que dans cette parenthèse inattendue beaucoup de personnes vous ont découvert et vous ne vous rendez pas compte de l’impact que vous avez eu sur eux et sur moi….
    J’ai aujourd’hui, comme bon nombre de gens j’imagine, été acheter 3 de vos livres et je pense qu’ils vont énormément m’aider…. m’aider à vivre avec le sourire et surtout vivre et aimer le moment présent. j’ai souvent l’impression d’apprécier les choses une fois qu’elles se sont passées et non quand elle se passent….
    En tous cas mille MERCI pour votre simplicité, votre naturel, votre humour et votre philosophie, vous être un GRAND Monsieur qui a marqué ma vie et j’espère celle d’autre personnes.
    Je ne peux vous souhaiter qu’une chose… être à « 10 » tous les jours!
    Jess

  42. Merci pour la parenthèse inattendue…. Belle découverte. Bien sous le signe de Pâques, la fête, aussi, de la « Vie avant la mort »

    « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, Il est ressuscité. » (Luc 24, 1-12)

    La mort biologique est la seule certitude humaine que nous ayons. Tous nous allons mourir. Même Jésus, le Verbe divin fait homme, a connu la mort. Et la mort horrible et injuste de la croix. Cependant, la mort n’est pas une réalité ultime. Tel est le credo de Pâques que les chrétiens proclament à la face du monde depuis plus de 2000 ans. Mais les baptisés ne se contentent pas de croire en une vie après la mort. Ils annoncent aussi une vie avant la mort. L’Esprit du Christ rend vivant. Dans un monde qui insidieusement nous transforme en zombies – enfermés dans les tombeaux de l’avoir, du pouvoir et du valoir – l’Esprit souffle sur notre âme et nous éveille à la Vie : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? » La vie de saint François – dont notre nouveau Pape se réclame – illustre cela : Parce qu’il suit les traces de l’Esprit, le pauvre d’Assise est spirituellement plus vivant que tous les puissants de son siècle.

    Pâques signifie « passage ». Passage par la mort vers une vie plus vive – une vie en Dieu. Tel est le grand signe de la résurrection du Christ, prémisse et gage de notre propre résurrection. Dés maintenant ne laissons pas la peur, l’égoïsme et les ténèbres prendre pied dans nos vies. Vivons en enfants de la résurrection et de la lumière. « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, Il est ressuscité. » Alléluia ! quoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, Il est ressuscité. » (Luc 24, 1-12)

    La mort biologique est la seule certitude humaine que nous ayons. Tous nous allons mourir. Même Jésus, le Verbe divin fait homme, a connu la mort. Et la mort horrible et injuste de la croix. Cependant, la mort n’est pas une réalité ultime. Tel est le credo de Pâques que les chrétiens proclament à la face du monde depuis plus de 2000 ans. Mais les baptisés ne se contentent pas de croire en une vie après la mort. Ils annoncent aussi une vie avant la mort. L’Esprit du Christ rend vivant. Dans un monde qui insidieusement nous transforme en zombies – enfermés dans les tombeaux de l’avoir, du pouvoir et du valoir – l’Esprit souffle sur notre âme et nous éveille à la Vie : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? » La vie de saint François – dont notre nouveau Pape se réclame – illustre cela : Parce qu’il suit les traces de l’Esprit, le pauvre d’Assise est spirituellement plus vivant que tous les puissants de son siècle.

    Pâques signifie « passage ». Passage par la mort vers une vie plus vive – une vie en Dieu. Tel est le grand signe de la résurrection du Christ, prémisse et gage de notre propre résurrection. Dés maintenant ne laissons pas la peur, l’égoïsme et les ténèbres prendre pied dans nos vies. Vivons en enfants de la résurrection et de la lumière. « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, Il est ressuscité. » Alléluia !

  43. j ai l impression de vous connaitre mais comme vous le dite si bien alexandre jollien
    n est pas pas alexandre jollien c est pour cela
    que je peux vous appellez alexandre jolien
    je suis le beau garçon que vous évoquez ; avec un corps d hathlète , tous ce qu ‘il faut la ou il faut .Mais je puis vous dire que cela ne suffit
    pas : les gens dont la gente féminine sont attiré
    par les hommes qui sont en place et vous je puis vous affirmer que vous l este .même si vous n en este pas conscient .en bref si on échangeais nos vies moi j aurai vos problèmes
    et vous vous auriez les miens . bon courage marc

  44. Dans la continuité de Marc, on veut toujours posséder ce que l’autre a et que l’on croit ne pas avoir.
    Victime d’un accident de mobylette à 17 ans j’ai le bras gauche paralysé. La souffrance aide à relativiser, aller à l’essentiel. Comme tu le dis si bien Alexandre, on est rien sans les autres. J’ai eu beaucoup d’amour, d’amitié même en centre de rééducation.
    Un grand merci d’être toi.

  45. bonjour
    j’ai besoin d’aide et suis perdu … moi qui suis chrétien, je me laisse envahir par les bruits contre l’islam et ses extrémistes en France et en Europe qui monte et devient dangereux … je ne sais plus quoi penser et si il faut tendre l’autre joue, nous sommes perdus ? et ADIEU nos coutumes, liberté etc. s’il vous plait comment je dois comprendre tout cela ?

    1. @legrand Lisez le Coran, l’Ancien et le Nouveau Testament… Et vous verrez que tous ces livres racontent la meme chose, de plusieurs points de vue différents, et que l’Islam que l’on montre dans les médias n’est pas forcément celui de tous les musulmans… Et c’est valable pour toutes les religions… Lisez, faites-vous votre propre idée plutot que de céder à la peur… Nous sommes tous frêres! Paix à vous…

  46. Depuis que je vous ai vu dans l’émission « parenthèse inattendue », je ne me lasse pas de vous lire.
    Je tenais à vous remercier pour ces leçons d’humanité que vous nous donnez, dîtes avec tant d’intelligence et de simplicité à la fois, puissent-elles aider quelques âmes égarées en chemin.
    J’espère avoir un jour le plaisir de vous écouter, en tout cas pour l’instant je déguste vos livres avec gourmandise.
    Je vous souhaite d’être à 10 chaque jour de votre vie.

  47. merci Alexandre pour vos partages, soyez bénis pour la lumière que vous apportez par vos réflexions. J’ai aimé beaucoup de choses que vous avez dites, mais en particulier une: dans les institutions les soignants doivent être « empathiques » mais ne doivent pas manifester d’amour, ni de tendresse pour diverses raisons compréhensibles, mais surtout sous le prétexte de « se protéger ». je suis infirmière en psychiatrie et je n’ai jamais pu fonctionner comme ça. j’ai choqué mes collègues au départ, mais la richesse de mon travail, de mon temps passé avec l’autre a été décuplée à partir du moment où j’ai accepté et aimé mes patients (qui n’étaient pas les miens d’ailleurs!). j’ai su par la suite que cette attitude ne me blessait jamais, mais qu’en plus les gens étaient touchés! merci car vous me confirmez que cette attitude est la bonne, aimer est le plus beau des cadeaux, et c’est notre raison de vivre!

  48. Vous êtes un diamant pur. Continuez à nous éclairer avec ces multiples facettes que vous nous offrez par la grâce de vos pensées. Un grand GRAND MERCI à vous.

  49. je vous avais vu dans quelques interviews et j’étais curieuse de vous découvrir c’est fait avec la parenthèse inattendue et j’ai vraiment envie de vous lire et surtout prendre les choses avec plus de légèreté. je vous souhaite un bon séjour en corée du sud

  50. Bonjour Alexandre, je viens de regarder l émission la parenthèse inatendue que je n’avais pas pu voir l’autre soir et je vous ai découvert, vraiment, vous me faite réfléchir sur moi même a chaque phrase que vous avez pu dire! quelle profondeur et comme vous savez toucher au coeur
    souffrant moi même d’une névralgie faciale, je ne replie un peu depuis 7as que je l’ai, et bien je vais m’ouvrir aux autres et faire aussi de la méditation qui a l’air de vous apporter beaucoup
    Mille merci pour ces deux heures qui m’auront rendue un peu plus intelligente et je vais cet été découvrir vos œuvres que je vais j’en suis sure adorer!

  51. Un énorme MERCI Alexandre, les mots me manquent pour exprimer ce que j’ai ressenti en t’écoutant lors de l’émission « Parenthèse inattendue », tu dégages une telle lumière, une telle sagesse, une telle beauté ! J’ai ressenti tellement de joie et d’espoir de constater que l’humanité recèle de telles perles d’amour…tu me redonnes confiance, courage et envie de donner et de partager et d’être heureuse…tout ce que tu dis raisonne en moi , je suis totalement sur la même longueur d’ondes que toi.Hier, en me promenant dans la rue, j’ai regardé les gens comme je ne l’avais jamais fait peut-être avant…Merci merci et encore merci ! Je t’embrasse ainsi que ta famille.Reçois toute mon âme itié, Géraldine.

  52. Merci Alexandre.Superbe leçon d’humilité, de joie et de tendresse. L’émission parenthèse m’ a fait decouvrir que l’on peut tous s’en sortir… même si cela n’ai pas facile . A très vite.

  53. Quand l’élève est prêt, le maître apparaît !
    Merci cher Alexandre . Quelle joie de vous retrouver après plusieurs années. Votre livre le métier d’homme m’avait donné la surprise de vous découvrir.
    Retrouvailles dans l’émission délicieuse de Frédéric Lopez. Une amie m’a recommandée de la visionner ! Quel bonheur de vous retrouver ! Une amie m’a offert hier votre livre « Petit traité de l’abandon ». Je viens de le terminer mais il restera à mes côtés sur ma table de nuit pendant très longtemps ! A lire et à relire car à chaque fois, on y puise quelque chose de merveilleux.
    Aujourd’hui c’est à mon tour de l’offrir car c’est un cadeau précieux qui nous ouvre à l’éveil.
    Je suis heureuse et comblée de gratitude pour vos paroles si profondes et vraies.
    Merci ! Vous êtes un être spirituel lumineux qui entraîne dans son sillage beaucoup de personnes.
    Bonne expérience en Corée en famille avec votre belle famille.
    Avec ma profonde gratitude !
    (Je suis à 10 après la lecture et ça va durer !!)
    Etes-vous traduit en anglais ?
    Nous partons en famille vivre aux US et j’adorerai faire découvrir vos ouvrages. J’ai vu beaucoup de traduction mais pas en anglais.

  54. Comme beaucoup, avec mon mari, nous vous avons découvert dans cette Parenthèse inattendue. Merci pour ce joli moment de télévision, qui nous a donné envie à tous les deux, de mettre un peu plus de spiritualité dans notre vie.

  55. Bonjour Alexandre, je crois que je vais être la 13’542ème personne à vous écrire au sujet de votre super passage à l’émission la parenthèse inattendue !!! J’en suis restée scotchée, déjà quand temps normal j’adore Frédéric Lopez, mais ce soir là: INOUBLIABLE…..Un grand merci pour ce moment si intense passé avec toi !
    Et en lisant ton parcours, je me rends compte que tu es Valaisans ….alors là c’est trop !!! Je suis aussi Valaisanne…!Ca me touche, même si c’est complètement idiot….Voilà,je te remercie d’être ce que tu es, ta bonne humeur, ta franchise et surtout ta philosophie…Et finalement (!!!) tu es génial !
    Véronique

  56. Bonjour Alexandre, comme beaucoup d’entre nous je vous ai découvert lors de l’émission la parenthèse enchantée. Merci pour cette belle leçon de vie, vous arrivé dans ma vie pile au
    moment ou j’en ai besoin… Je viens de terminer votre livre l’éloge de la faiblesse et j’ai eu beaucoup d’émotion à passer ce moment en
    votre compagnie.

  57. Merci d’avoir partagé votre lumière …je vous attendais depuis si longtemps sur mon chemin!
    Avec toute mon affection!

  58. Bonjour Alexandre
    je vous ai vu dans « la parenthèse inattendue « et je n’ai qu’une envie c’est de découvrir vos livres.
    Merci pour grand moment passé en votre compagnie, merci pour votre leçon humilité. j’ai bientôt 62 ans et je pense que je vais enfin pouvoir réfléchir sur moi même et méditer
    Je vous souhaite un bon voyage

  59. Bonjour Alexandre,

    Je vous ai regardé à la parenthèse inattendue et vous m’avez offert la clé qui me manquait pour comprendre le besoin d’ennemis qu’ont certaines personnes. Combien vos mots ont retenti en moi et cette clé de la peur du vide est venue donner du sens instantanément à ce qui n’en a pas pour moi depuis 6 ans. Merci. Je vous ai découvert pour la première fois, dans le reportage pour la première fois avec Philippe di Pozzo Borgo. J’ai adoré votre présence, votre pensée, votre calme, votre infinie bienveillance. Je vous aime beaucoup. J’ai lu depuis le philosophe nu, et le traité de l’abandon. C’est du bonheur pour moi de vous lire, vous entendre, vous voir, vous recevoir. Chacun de vos mots résonnent d’une profondeur et d’une sagesse de maitre. Vous êtes quelqu’un d’exceptionnel … libérez vous vite de ce passé qui vous fait encore dire que l’on vous a considéré comme un « débile mental » … sortez cela de votre tête, vous êtes d’une intelligence remarquable. J’ai adoré le regard de Patrick Timsit à l’émission qui buvait vos mots, tout comme moi, en en pesant le poids et la richesse. C’était très beau et très émouvant. Merci infiniement Alexandre Jollien d’être venu à la vie … votre parcours est remarquable à l’image de l’être que vous êtes. Vos enfants ont beaucoup de chance d’avoir le papa qu’ils ont. Bonne journée,
    En toute amitié,

    Eliane

  60. Bonjour Alexandre,quel choc cette fameuse émission »parenthèse inattendue », j’étais comme beaucoup touchée par tes mots, ta vision de la vie, ta sincérité et ton parcours hors du commun… tu es une bouffée d’oxygène, une vraie révélation et tu nous as donné une vraie leçon de vie. J’ai du parcourir tout le nord pas de calais pour trouver « éloge de la faiblesse », en rupture de stock après l’émission. En tout cas, plein de bonheur pour toi et ta famille et encore merci pour ce que tu es et ce que tu nous a transmis dans cette émission et reviens nous vite après ton voyage en Corée.

    Gaelle

  61. Je viens de vous voir en replay et comme les autres je ne peux que vous remercier pour votre simplicité et voyre leçon de vie. beaucoup devraient vous lire et vous écouter. Merci Alexandre et bon vent en Corée avec votre famille. A bientôt

  62. MERCI Alexandre pour votre JOIE de Vivre! Je vous fais connaître et engage tous ceux qui le souhaitent à vous lire et à pratiquer dans le quotidien philosophie et méditation! CONTINUEZ et BELLE VIE à vous et aux vôtres!

  63. Merci pour le message que tu m’a donné,dans parenthèse inattendue ,pour avoir vécu des moment difficile,tu m’a fait comprendre que je me dois plus lutté contre ma faiblesse mais bien en faire ma force merci margaret

  64. je viens de voir moi aussi l’émission de frederic lopez et je suis assez émerveillée de voir vous avez trouver le chemin vers la lumière , mais qu ‘aussi vous vous vous appliquez en toute humilité de mettre les gens vers ce chemin. j ai trouve que votre humanité permettait aux autres invites a vivre la leur et cela fait du bien . j ai passe un très bon moment j’ai atteint un 8.
    merci

  65. Je fais également partie de ceux et celles qui ne vous connaissez pas jusque ce jour où j’ai regardé la rediffusion de la parenthése inatendue. Vous m’avez émue par votre témoignage, votre sagesse, et nous devrions tous en prendre de la graine. Vous êtes un GRAND homme, et suis impatiente de vous découvrir à travers vos livres. Merçi à vous

  66. Je viens de voir en replay la Parenthèse inattendue avec vous et je voulais juste vous dire : je vous avais lu et j’avais aimé, beaucoup ; je vous entends et j’aime encore plus. Merci. Oui juste merci pour tout.

  67. Bonjour Alexandre,
    Comme tant d’autres je vous ai découvert par la parenthèse inattendue , quelle joie de découvrir et d’entendre un tel être de joie ….Moi, qui petite me révoltait face aux regards curieux et dégoutés se posant sur mon oncle défiguré par les flamnes, moi qui hurlait de leur dire à quel point celui qu’il jugeait si mal , avait dans son ame ,dans son coeur , plus d’humanisme et d’amour que tous réunit.
    Quelle joie de vous découvrir , de vous lire et de continuer à cheminer vers ma voie (zazen) grâce à vous!!!
    Un seul mot existe , si petit , mais si grand aussi face à mon ressenti : MERCI

  68. Je suis dans le même cas de beaucoup de personnes, je vous ai découverte lors de l’émission La parenthèse inattendue… Quelle belle leçon d’existence, vous m’avez apporté beaucoup de bonheur à vous écouter (c’était bien trop court…). Je n’ai qu’une hâte, lire tous vos livres. Je vous souhaite un heureux séjour en Corée. Merci beaucoup pour ce que vous nous apporter et vous nous apporterez.

  69. Il est des personnes qui croisent votre chemin en vous insufflant une telle énergie que cela vous transporte et nourrit…voilà ce qui m’est arrivé ce soir en vous découvrant, Alexandre, lors de La parenthèse inattendue, orchestrée avec tant de générosité par Frédéric Lopez…MERCI….quel bonheur, je vais vous lire maintenant…à bientôt

  70. Bonjour Alexandre
    je vous ai d abord découvert chez Michel Drucker et ensuite chez Frédéric Lopez , quand je vous ai vue la première fois vous m aviez déjà donné envie de vous connaitre mieux .
    Alexandre je viens de me prendre d acheter 3 livres de vous . le premier le métier d homme que j ai finie ensuite petit traité de l abandon et la éloge de la faiblesse . que du bonheur j ai trouvé dans vos livres puisque j ai commencé « petit traité de l abandon  » mais une richesse inouï…et comme il est si bien dit dans votre livre une pensée de Paul Valéry (la volonté tient le cap ) merci merci et surtout bon courage dans votre combat j espère que vous allez continuer dans vos livres car déjà juste le premier livre que j ai lu m as fait du bien . prenez soin de vous et de votre petite famille rester se que vous êtes merci Alexandre je vous embrasse

  71. Merci d’avoir bien voulu partager avec nous toutes les étapes de votre chemin spirituel .Je suis admirative de ce que vous êtes devenu,dans la douleur et une incessante recherche spirituelle . Je suis -admirative- toutes les transformations de votre chemin de vie, avec une telle persévérance ,un tel amour de la vie,un tel besoin de perfection et de partage . Vous êtes un ange de lumière,plein d’amour, de simplicité et cela fait du bien de sentir que des êtres comme vous existent. Je suis heureuse que « la parenthèse inattendue » vous ait mis ainsi en lumière pour le plus grand nombre .c’est la preuve que ce message est très attendu par des âmes assoiffées de vérité et qui ont besoin de conducteurs fiables et aimants .Bonnes expériences en Corée…et revenez vite.

  72. Je suis actuellement en Inde en vacances, plus précisément à Rishikesh. C’est la que j’ai décidé de débuter la lecture de Petit traité de l’abandon
    Après avoir lu quelques pages j’ai écrit à mes amis en leur disant si vous ne devez lire qu’un livre cette année, c’est celui ci. Je voulais vous dire simplement merci, car ce livre n’est pas un livre, c’est pour cela que je l’appelle un livre.
    Cela permet de relativiser. Ça me permet d étre un peu plus à ce que je fais. Ça me rappelle la phase de mon guru le yoga, c’est la conscience d’être. Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *