Pharmacopée n°13

Angelus Silesius a dit : « Tout transparent comme le cristal, tel doit être ton cœur. » J’y trouve une nouvelle invitation à la nudité spirituelle, à la transparence. Être authentique, ce n’est peut-être pas obéir au doigt et à l’œil à tout ce qui se lève en moi mais descendre au fond du fond et écouter ce qui est véritablement notre nature. Plus d’une fois, pour ne pas blesser un ami, je me déguise presque sans m’en apercevoir. Comment être vrai sans envoyer tout péter, comment être soi sans courir le risque d’une affirmation de soi aussi ridicule que déplacée ? Angelus Silesius convie peut-être à ce délicat équilibre : rester en toute occasion soi-même tout en accueillant l’autre sans m’imposer à lui.

30 Comments on “Pharmacopée n°13”

  1. En effet, le chemin juste de notre coeur, serait d’être tout d’abord comme la lumière pure et transparente du cristal, c’est à dire incolore. Ce qui ne veut pas dire insipide, mais détaché de toutes intentions, comme la soif d’être aimé en retour, d’être reconnu, d’être dans la toute puissance (inconsciente) de vouloir aider l’autre……….Et il y a aussi dans la symbolique de la transparence du cristal, l’incandescence. S’il est rempli de joie et qu’il rayonne, il peut diffuser cette petite musique tout autour de soi, comme celle qui émane des verres de cristal quand nous les effleurons. Equilibre fragile entre savoir se séparer -être un- et être dans la joie. Merci à vous pour vos belles et profondes pensées. Je viens de terminer « le philosophe nu » et c’est un véritable enseignement .
    Bien cordialement .
    Françoise P.

  2. oui mais comment rester en toute occassion soi-même quand les régles imposées par votre environnement sociétal s’imposent à vous ?

    1. Excellente observation Marion. Comment arbitrer entre différents systèmes de valeurs, entre nos valeurs personnelles, familiales, nationales, humaines ? Il y a donc constamment conflit intérieur, et ce conflit doit faire l’objet de constants arbitrages en fonction des circonstances. On ne peut pas échapper à cet arbitrage permanent lorsque l’on vit dans des sociétés aussi complexes que les notres. On peut toujours choisir l’ascétisme mais n’est ce pas fuir ?

  3. la transparence , chère à Durckeim , que le fond de nous mêmes , l’Etre , soit
    visible par le coeur de notre vis à vis

    1. Oui, et pour poursuivre la belle pensée de Dürckheim, par la voix de Julie , il a dit «  »L’essentiel est présent au fond de nous-même. C’est la lumière qui traverse le jade. Dès que l’homme est plus transparent à l’Etre présent dans son Etre essentiel, un premier critère est l’ouverture à uneforce qui ne le lâche plus. Cette force est à l’origine d’un ordre intérieur qui s’impose de lui-même. Et cette force a son origine et son aboutissement dans l’unité universelle. Vous vous sentez alors bien en vous- même, sans vous enfermer, et ouvert au monde, sans vous y perdre. »
      Un va et vient au travers du filtre transparent, entre l’unité de soi apaisée et la joie rayonnante, ouverture sur le monde et les autres.

  4. L’équilibre en effet entre la transparence et le déguisement… Selon le contexte, trop transparente, cela peut être risqué, quant à se déguiser.. diplomatie…. bien obligée quelques fois…
    Marion a tout dit.
    « Etre soi-même dans la considération d’autrui.. »
    C’est la définition de l’Hédonisme, donnée par Michel Onfray

    1. Est-ce une blague ? Où Michel Onfray donne-t-il cette définition de l’hédonisme? et quel rapport avec sa véritable définition ?

      1. Bonjour,

        J’ai entendu cette définition dans un des enregistrements sur CD des cours à l’Université Populaire de Caen.

        CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE

        Frémeaux & Associés

      2. Pourquoi être surpris de cette définition, à première vue elle me semblait parfaitement coller avec le discours d’Onfray. C’est une définition extrêmement condensée mais qui énonce l’essentiel de l’hédonisme. Expliquez nous plutôt ce qui vous fait sursauter cela m’intéresse.

    2. « comment être soi sans courir le risque d’une affirmation de soi aussi ridicule que déplacée », difficile d’être modestement un être humain « nu » ou qui se met à nu. Votre honnêteté n’est pas toujours souhaitée, pour plusieurs raisons, souvent même vos proches n’ont pas envie de se défaire de l’image de ce qu ils veulent que vous soyez. Se mettre à nu c’est aussi les renvoyer à leurs propres déguisements, nos faiblesses, nos folies sont les leurs. Leur gène est provoquée par leur peur

      1. Votre perspicacité vous honore & me séduit : la nudité morale est à double tranchant, à l’instar de la nudité des corps à réserver à certains endroits & certains instants de communion avec l’astre de lumière, elle porte en elle sa fragilité intrinsèque car la vie en société est un bal masqué hostile à la transparence.

        1. Merci,
          Dans la bible, c’est la prise de conscience du bien et du mal qui a pour effet de donner honte à Adam et Eve de leur nudité.
          C’est cette même honte des petites et grandes faiblesses, bassesses qui font qui poussent nos sociétés à ce travestissement, à cette uniformisation.

          1. « L’hypocrisie est un mal nécessaire », à être trop vrai on perd ses ami(e)s…Mais sont-ils vraiment indispensables ces ami(e)s ? Amitié = leurre ?

  5. « comment être soi sans courir le risque d’une affirmation de soi aussi ridicule que déplacée », difficile d’être modestement un être humain « nu » ou qui se met à nu. Votre honnêteté n’est pas toujours souhaitée, pour plusieurs raisons, souvent même vos proches n’ont pas envie de se défaire de l’image de ce qu ils veulent que vous soyez. Se mettre à nu c’est aussi les renvoyer à leurs propres déguisements, nos faiblesses, nos folies sont les leurs. Leur gène est provoquée par leur peur

  6. Namasté.
    Telle la vraie rencontre de l’autre à Soi, de l’Autre en soi..
    Toi et moi sommes Un spirituellement..Rencontrer l’Un en Soi afin que l’Autre ne soit plus l’autre mais Frère ou Soeur, âme à âme.
    Namasté
    merci se nous apporter vos répflexions si pures et profondes…cristallines

  7. toutes ces réflexions peuvent paraitre bien obscures à celui qui ne connait rien de Dürckeim . Je viens de lire  » l’homme à la recherche de son intégralité  » . sinon je n’aurais peut être pas compris gd chose à cette pensée de Silésius

  8. « Le philosophe nu », ce journal intime m’a bcp plu : je n’y vois aucun exhibitionnisme mais un témoignage sincère plein d’enseignements utiles .L’auteur a dû réfléchir sa vie, la vie . L’érudition dont il fait preuve est un gage de sérieux et de profondeur.

  9. « Tout transparent comme le cristal, tel doit être ton cœur. » Etre ‘nu’ même face à soi n’est pas une évidence. Mais le tout est de commencer, de prendre l’audace de polir sa personne . E. »meme si « comme dit Plotin .

  10. La transparence ? Voilà une aspiration bien difficile à remplir si tant est qu’on parvienne à la définir. Transparent vis à vis de qui ? De soi pour commencer, préalable absolu sous peine de ne plus être soi. Vous dites à juste titre qu’il arrive de vous déguiser pour ne pas blesser un ami, je comprends cela et j’estime que c’est une façon d’accueillir l’autre que de ne pas lui infliger nos vérités changeantes. Nous sommes bien souvent des girouettes et une girouette qui se voudrait transparente affichera quel face de son visage ? Délicat équilibre. Comme disait Socrate plutôt être en désaccord avec le monde entier que d’être en désaccord avec soi-même quitte à courir le risque qu’on juge cette affirmation de soi déplacée.

  11. Je comprends aisément la notion de transparence… et également la nécessité parfois de s’adapter aux autres. Mais comment faire quand on ne sait pas qui l’on est ? ce que l’on aime ? ce qui nous fait du bien ? Comment ne pas alors se sentir plus que transparent… inexistant… ?

  12. La transparence ? Je me méfie beaucoup, il faut savoir préserver l’intimité de chacun, le mystère. L’intimité préservée c’est pour moi le respect de l’autre et le sien.

  13. Bien sûr, la transparence dont il est question dans cette pharmacopée, c’est celle du coeur,Celle là je ne m’en méfie pas, mais elle est difficile à atteindre

  14. non Maticote , la transparence dont parle Alexandre , ce n’est pas cela

    est ce que ce qerait possible de modifier la fe^tre des commentaires, c’est vraiment g^énant de ne pas voir ce que l’on écrit

    1. Bonjour Julie,
      merci d »avoir laisser un commentaire à propos de ce que j’ai écrit. Peut-être sommes nous d’accord sur le concept de transparence, si vous lisez le deuxième commentaire que j’ai écrit pour faire un distinguo entre la transparence ressassée dans les média et celle du coeur dont il est question dans cette pharmacopée. ne pourrions nous employer le mot de clairvoyance? encore que la clairvoyance est probablement le résultat de la transparence du coeur.

  15. est ce qu’il serait possible de modifier la fenêtre des comm., c’est vraiment gênant de ne pas voir ce qu’on écrit

  16. Etre Soi ,c’est faire ce que ma lumière intérieure me conseille pour moi même et pour les autres en m’entrainant à ne rien attendre- la réponse est du domaine des autres- et en sachant remercier pour tous les petits miracles quotidiens de la vie .
    Vivre chaque jour comme un don en ressentant fortement l’aide fidèle de la partie lumineuse de notre moi profond dans toutes les moindres petites choses de la vie : il n’y a jamais de hasard !!
    On m’a souvent reproché de dire les choses comme je les sens ,au risque de blesser mes interlocuteurs…Mais quand on demande un conseil, on s’expose à recevoir une réponse plus ou moins satisfaisante pour l’ego .Cette attitude vient de ce que j’ai très peu d’ego: mais je donne ma pensée pour aider , juste comme sujet de réflexion dont l’autre fera ce qu’il voudra ou pourra..

  17. La Transparence, quelle plaie pour nos sociétés où on la souhaite partout!
    La transparence permet de tout montrer autant que d’être invisible et donc de tout caché.
    N’est-ce pas le noir qu’on voit le mieux?

Répondre à Gisèle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *